Pirates de Joliette: Alimentation

Monday, January 22
L'alimentation

ALIMENTATION ET PERFORMANCE SPORTIVE



On rapporte que Louis Cyr, l'homme le plus fort de tous les temps, croyait que sa force lui provenait de la quantité d'aliments qu'il prenait. Les pharaons nourrissaient d'ail les esclaves affectés à la construction des pyramides afin d'accroître leur résistance à la chaleur et à l'effort. Qui n'a pas vu absorber ses oeufs crus en préparation de son combat!
 
Depuis toujours, les humains ont tenté d'améliorer leurs capacités athlétiques par des fantaisies alimentaires parfois saugrenues ou carrément nuisibles. Voilà pourquoi je vous fais un petit résumé d'un livre sur l'alimentation.

La performance sportive est le résultat de quatre classes de facteurs:



1. Les facteurs mentaux :  l'attitude, la connaissance de la technique/tactique et la préparation mentale.
2. Le facteur entrainement : Les pratiques
3. Les facteurs familiaux : une hérédité favorable et le soutien parental tout au long de la carrière du jeune sportif.
4. Le facteur alimentation : une bonne alimentation pour atteindre notre plein potentiel.
 
Pourquoi mange-t-on ?



Pour couvrir l'un ou l'autre de ces trois grands besoins:



1. Le métabolisme de base (énergie qu'il faut pour respirer, digérer, etc.)
2. La croissance et la réparation des tissus
 3. L'activité physique quotidienne

Quels sont les nutriments (composantes des aliments) essentiels ?



On classe les nutriments en six catégories, soit l'eau, les sucres (glucides), les protéines, les graisses (lipides), les vitamines et les minéraux.

Le corps utilise l'eau pour digérer, maintenir sa température, et éliminer les déchets. Les sucres (fruits, légumes, produits céréaliers) sont la principale source d'énergie de l'activité physique. Il est préférable de choisir de bonnes sources de glucides plutôt que des friandises, chocolats et bonbons. Les graisses (beurre, produits laitiers non-écrémés, les huiles, les noix et les viandes) sont emmagasinées pour entretenir de l'énergie à long terme (réserves). Les protéines composent la structure des cellules et des tissus. Nos muscles sont constitués de grandes quantités de protéines. Existant en petites quantités dans tous les aliments, les vitamines servent à régulariser le fonctionnement de l'organisme. Elles contribuent entre autres, à la guérison des blessures et à de nombreuses réactions chimiques. Les minéraux participent à la structure des tissus (le calcium et le phosphore des os) ou aux activités métaboliques (fer et oxygénation du sang).
 
Retenons que tous ces nutriments se retrouvent dans quatre principaux groupes d'aliments décrits dans le Guide alimentaire canadien pour manger sainement:

-Les produits laitiers (3 à 4 portions par jour et jusqu'à 6 chez les athlètes)
-Les viandes et substituts (2 à 3 portions par jour)
-Les produits céréaliers (5 à 12 portions par jour et jusqu'à 15 pour les athlètes qui s'entraînent)
-Les légumes et les fruits (5 à 10 portions par jour et jusqu'à 15 pour les athlètes qui s'entraînent)

Le programme alimentaire quotidien de l'athlète doit viser trois objectifs:

1-Couvrir les besoins de base de chaque groupe alimentaire et tous les nutriments essentiels.
2- Compléter les réserves d'énergie et d'eau qui seront utilisées pendant l'exercice.
3-Ne pas nuire aux activités physiques (entraînement et matchs) prévues durant la journée même.
 
Il faut donc répartir les aliments en quatre à cinq repas moins lourds par jour et prévoir l'hydratation avant, pendant et après l'exercice.
 
En résumé pour un régime alimentaire équilibré; moins de gras, plus de légumes, de fruits et de produits céréaliers. Voilà en quelques mots à quoi devrait ressembler notre alimentation pour avoir une meilleure santé.

J'espère que la lecture de ce résumé vous aura permis de mieux comprendre les principes de la nutrition appliqués à la pratique de votre sport préféré. N'hésitez pas à discuter avec vos parents des éléments qui composent ce texte. (jusqu'à preuve du contraire ce sont eux qui font la commande!)

Bon appétit



***L'eau ne constitue pas un groupe alimentaire, mais pour les sportifs elle est d'une importance capitale. Le besoin de base est de six portions par jour, à cela s'ajoute le remplacement des pertes en eau dues à la transpiration pendant les matchs et les entraînements.



 


GUIDE D'ALIMENTATION 2007



P.S.  Ce guide n’est pas un règle à suivre obligatoire, mais belle et bien un outil de travail dans l’objectif d’aider les athlètes à améliorer leurs alimentations avant, pendant et après une activitée physique et ainsi pouvoir améliorer leurs performances de manière naturel et non chimique.